Comment traiter et prévenir le syndrome fémoro-patellaire (mal de genou)

La blessure la plus commune chez les coureurs, le syndrome fémoro-patellaire, le mal de genou (aussi connu sous le terme anglais « Runner’s knee »), se manifeste par une douleur au pourtour de la rotule. Cette blessure représente environ 19% de toutes les blessures chez les coureurs. Le quart de la population souffre ou a souffert de douleur au genou. Pas étonnant que l’on entende souvent l’expression que « le jogging est dur sur les genoux ». Quelles sont les symptômes et causes mais surtout comment traiter et prévenir cette blessure.

Symptômes

Les symptômes du syndrome fémoro-patellaire se manifestent sous forme de douleur au pourtour de la rotule, juste en dessous de la rotule. Cette douleur s’accroitra pendant la course et deviendra plus intense si l’on poursuit l’entraînement et/ou si l’on augmente l’intensité. La douleur se fera aussi ressentir plus particulièrement lors de la descente d’un terrain en pente ou même en montant ou descendant les escaliers.

Les causes

La cause principale du syndrome fémoro-patellaire est relié à un mauvais alignement au niveau de la rotule pendant la contraction du quadriceps. Mais les causes peuvent varier d’un coureur à un autre. Les surfaces de course inégales, les souliers de course mal adaptés, les hanches et quadriceps faibles et une mauvaise biomécanique au pied peuvent aussi contribuer à l’apparition de cette blessure commune.

Traitements et prévention

Dépendamment du degré de blessure, les exercices de renforcement et d’étirement se verront les plus efficaces pour traiter le syndrome fémoro-patellaire. Il est toutefois important lors de l’apparition des premiers symptômes, de ne pas persister et de ne pas courir avec la douleur. En cas de douleur au genou, offrez-vous 2-3 jours de repos. Reprenez l’entraînement graduellement en veillant à éviter les pentes et les intervalles trop exigeants. L’apparition de la blessure découle généralement d’une modification de votre entraînement. Soyez attentif durant vos entraînements et ajouter des exercices de renforcement et d’étirement à votre routine.

En plus des exercices de renforcement et d’étirement, le port d’orthèse de genou, l’application de ruban (taping) ou l’application de glace contribuent aussi à traiter la blessure au genou selon son degré.

Nos genouillères de compression ont été conçues pour aider à diminuer l’inflammation et à favoriser le processus de guérison du syndrome fémoro-patellaire. Elles fournissent un support stabilisateur pour la rotule et gardent les muscles bien alignés et fermement soutenus.

Nous offrons une gamme variée de genouillères; la genouillère SportMed, la genouillère avec armatures, pour un plus grand support, la genouillère médicamentée qui est infusée avec des ingrédients naturels pour soulager la douleur chronique, ainsi que la genouillère de type « knee brace » avec bandes auto agrippantes(de type Velcro®) positionnées de chaque côté du genou permettant l’ajout d’une sangle ajustable qui augmente la stabilisation de la rotule vers l’intérieur ou vers l’extérieur du genou selon votre besoin.

Notre compagnie soeur 110% Play Harder offre aussi une genouillère compressive procurant une stabilité musculaire mais munis de pochettes pour l’application de compresses de gel, aussi fournies avec le produit, pour une thérapie chaud / froid. Cette genouillère offre donc une belle solution de récupération simple et mobile. Cette dernière approche est la thérapie du R.I.C.E. (Rest, Ice, Compress & Elevate) qui en français veut dire; Repos, Glace, Compression et Élévation.

Toutes nos genouillères de compression offrent une grande flexibilité de mouvement et sont composées à partir des mêmes matériaux que nos vêtements de compression. Elles sont conçues pour extraire l’humidité et vous procurez un plus grand confort que les genouillères traditionnelles en néoprène. Elles sont aussi plus courtes, donc plus facile de trouver une grandeur confortable, et ce peu importe la dimension de vos cuisses!



 
Voir nos genouillères de compression >


 



 
Source: myVCM